Justice : l’anesthésiste accusé d’être un tueur en série a bénéficié de collusions maçonniques

Rappel de l’affaire :

« L’anesthésiste est soupçonné d’avoir pollué, entre 2008 et 2017, des poches de perfusion de 24 patients âgés de 4 à 80 ans pour provoquer des arrêts cardiaques pour ensuite tenter de les sauver.  […] L’anesthésiste est soupçonné d’avoir pollué, entre 2008 et 2017, des poches de perfusion de 24 patients âgés de 4 à 80 ans pour provoquer des arrêts cardiaques, démontrer ses talents de réanimateur et discréditer ses collègues d’une clinique de Besançon avec lesquels il était en conflit. Pour le procureur de la République de Besançon, il est « le dénominateur commun » de tous ces « événements indésirables graves », comme les désigne le jargon médical. Parmi ses victimes présumées, certaines, restées plusieurs jours dans le coma après avoir subi des arrêts cardiaques à l’occasion d’opérations qui ne présentaient pas de difficultés particulières, en portent encore les séquelles. » (source)

Le journaliste Aziz Zemouri, qui a accédé au dossier de police, révèle la connivence maçonnique avérée entre les avocats de Péchier et le président de la chambre d’instruction concernée par son cas…

Aucune description de photo disponible.

Le monde de la justice française est totalement infesté par la franc-maçonnerie – nous espérons que vous êtes au courant : il y a donc une justice à deux vitesses : une pour les « frères » et une pour les « profanes »